15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://cyriacgbogou.ci 300
100X200

Médias de Côte d’Ivoire, soyons plus professionnels…

Aujourd’hui 15 octobre 2013, pendant que nos frères musulmans commémorent l‘Aïd el-Kebir ou la « tabaski », un article publié à nouveau par le site d’informations www.abidjan.net alerte les internautes. Ce qui crée une petite psychose qui vient troubler la quiétude des ivoiriens.

Capture du 2013-10-15 19:16:48

 

Capture du 2013-10-15 19:17:20

 Capture du 2013-10-16 11:13:54

Heureusement que certains journalistes, comme Israël Guebo journaliste-blogueur-écrivain, veille au grin et publie un démenti sur son mur facebook.

Capture du 2013-10-15 19:22:18

Je décide d’en savoir plus sur cette information relayée par de nombreux sites (dont Koaci.com qui a complètement effacé son contenu dans la foulée. Heureusement que Internet, ça laisse des traces),  même « Fratmat Info », une alerte d’informations payante par SMS relayer sur le réseau d’un grand opérateur mobile de la Côte d’Ivoire et des « unes » de quotidiens parus le lendemain 16 octobre 2013.

Capture du 2013-10-15 22:49:07

Capture du 2013-10-15 22:49:47

Capture du 2013-10-15 22:48:14

Alerte fratmat info

Capture du 2013-10-16 09:53:43

Capture du 2013-10-16 09:54:08

Capture du 2013-10-16 09:55:32

Capture du 2013-10-16 11:12:51

Capture du 2013-10-16 11:13:20

Capture du 2013-10-16 11:14:21

Capture du 2013-10-16 11:16:50

J’appelle donc un responsable de l’aviation civile ivoirienne qui me confirme que cet accident date en fait du 15 novembre 2011 (date mise à jour grâce au SMS de l’expert joint au telephone, cf. audio en dessous) et avait fait à l’époque 4 morts (1 ivoirien, 2 russes et 1 français).

Cette information me fait comprendre que notre monde de media est à craindre.

Ce que je plains ici, ce n’est pas l’erreur technique du site Abidjan.net mais plutôt le professionnalisme de certains de nos journalistes.

Je crois que selon la déontologie du métier de journalisme, une information avant qu’elle ne soit publiée mérite une petite séance de vérification même si l’information vient du journal le plus crédible du monde.

Concernant la vérification, une simple recherche dans Google aurait suffit pour savoir que l’information était obsolète.

Capture du 2013-10-15 20:10:19

Dans notre cas de figure, il suffisait juste de passer un petit coup de fil à un service de l’aviation civile nationale dont les numéros se trouvent dans l’annuaire pour avoir une information crédible ou faire une recherche sur Internet.

Ceci dénote malheureusement que nous avons plus de relayeurs de contenus que de producteurs de contenus.

Il faudrait que la donne change si nous ne voulons plus voir ce cas de figure dans les années à venir, car a bien regarder, cela est effrayant pour la stabilité d’un pays.

Supposons un instant qu’au lieu du crash d’avion, nous avions comme information « un attentat à la bombe ». Je vous laisse deviner la suite…

C’est en cela que les blogueurs peuvent jouer un rôle capital dans la production de contenus si et seulement s’ils arrivent à allier passion et formation.

Sur ce, bonne continuation et merci à toutes ces structures et personnes qui m’aident à me perfectionner dans le métier de journalisme.

 

 

 


Share:
PREVIOUS POST
Visite officielle du Secrétaire Générale de l’UIT en Côte d’Ivoire…
NEXT POST
A la découverte de YeelenPix, la première banque d’images 100% africaines…

1 Comment

LEAVE A REPLY