15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://cyriacgbogou.ci 300

Avez-vous lu le rapport sur la #DigitalCooperation ?

Le Groupe de haut niveau a remis son rapport  « L’ère de l’interdépendance numérique » (Résumé) au Secrétaire général le 10 juin 2019.
À cette occasion, les coprésidents ont participé à une conversation avec le Secrétaire général, retransmise en directe depuis le Siège des Nations Unies à New York (voir ce lien : http://bit.ly/2I7I1VI ).

Ce rapport contient trois principales sections : 

  1. « Ne laisser personne de côté » décrit comment les technologies numériques peuvent soutenir les objectifs de développement durable et comment assurer une économie numérique inclusive.
  2. « Individus, sociétés et technologies numériques » revient sur les problématiques liées aux droits de la personne, au contrôle humain et à la sécurité dans le domaine digital.
  3. « Mécanismes pour une coopération digitale mondiale » analyse les carences actuelles et avance des propositions pour améliorer l’architecture de la coopération digitale mondiale.

Le rapport formule cinq recommandations : 

  • Bâtir une économie et une société numériques inclusives
  • Développer les capacités humaines et institutionnelles
  • Protéger les droits de la personne et le contrôle humain
  • Promouvoir la confiance, la sécurité et la stabilité
  • Encourager la coopération numérique mondiale

Le Groupe de haut niveau sur la coopération numérique a été créé le 12 juillet 2018 par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, M. António Guterres.

Ce groupe a été formé dans l’objectif qu’il fasse progresser les propositions visant à renforcer la coopération dans le domaine du numérique entre les gouvernements, le secteur privé, la société civile, les organisations internationales, les milieux techniques et universitaires et acteurs concernés. 

Le Groupe a pour tâche de sensibiliser le public au pouvoir transformateur qu’ont les technologies numériques sur la société et l’économie et de nourrir le débat général sur les moyens de garantir un avenir numérique qui soit sûr et inclusif, dans le respect de toutes les normes applicables des droits de l’homme. 

Les changements induits par les technologies numériques sont d’une ampleur, d’une étendue et d’une rapidité sans précédent, or, actuellement, les moyens et les niveaux de la coopération internationale en la matière ne sont pas à la hauteur du défi. Les technologies numériques contribuent de façon significative à la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et possèdent un pouvoir sans pareil de transcender les barrières internationales, les cloisonnements entre politiques et les secteurs professionnels. Ainsi, il est indispensable que les acteurs issus de secteurs d’activité ou lieux particuliers coopèrent de façon transversale, non seulement pour exploiter au mieux le potentiel des technologies numériques sur le plan social et économique, mais également pour atténuer les risques qu’elles présentent et endiguer les conséquences négatives imprévues qu’elles pourraient avoir. 

Qui sont les membres du Groupe ?

Le SG de l’ONU avec le Groupe de haut niveau

Coprésidents

  • Melinda Gates (États-Unis), Coprésidente de la Bill & Melinda Gates Foundation
  • Jack Ma (Chine), PDG d’Alibaba Group

Membres

  • Mohammed Al Gergawi (Émirats arabes unis), Ministre des affaires gouvernementales et du futur
  • Yuichiro Anzai (Japon), Président de la Japan Society for the Promotion of Science
  • Nikolai Astrup (Norvège), Ministre du numérique
  • Vinton Cerf (États-Unis), Vice-président et Chef évangéliste Internet chez Google
  • Fadi Chehadé (États-Unis), Président, Chehadé & Company
  • Sophie Soowon Eom (Republic de Corée), fondatrice d’Adriel AI et de Solidware
  • Isabel Guerrero Pulgar (Chili), Directrice d’IMAGO Global Grassroots et Chargée de cours à la Harvard Kennedy School
  • Marina Kaljurand (Estonie), Présidente de la Commission mondiale sur la stabilité du cyberespace
  • Bogolo Kenewendo (Botswana), Ministre de l’investissement, du commerce et de l’industrie 
  • Marina Kolesnik (Fédération de Russie), cadre supérieure, créatrice d’entreprise et membre des jeunes leaders mondiaux du Forum économique mondial
  • Doris Leuthard (Suisse), Ancienne Présidente et Conseillère fédérale de la Confédération suisse
  • Cathy Mulligan (Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord), chargée de recherche invitée au Centre de recherche sur les cryptomonnaies de l’Imperial College
  • Akaliza Keza Ntwari (Rwanda), spécialiste de la promotion des technologies de l’information et des communications et chef d’entreprise
  • Edson Prestes (Brésil), Professeur à l’Institut d’informatique de l’Université fédérale de Rio Grande do Sul
  • Kira Radinsky (Israël), Directrice scientifique d’eBay
  • Nanjira Sambuli (Kenya), Responsable de la promotion de l’égalité numérique à la World Wide Web Foundation
  • Dhananjayan Sriskandarajah (Australie), Directeur général, Oxfam GB
  • Jean Tirole (France), Président de la Toulouse School of Economics et de l’Institute for Advanced Study in Toulouse

Membres de droit :

  • Amandeep Singh Gill (Inde), Directeur exécutif du secrétariat du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique
  • Jovan Kurbalija, (Serbie), Directeur exécutif du secrétariat du Groupe de haut niveau sur la coopération numérique

NB : Tous les membres du Groupe y siègent à titre personnel et non en qualité de représentants de leurs institutions respectives.

Le rapport complet est disponible via ce lien :

https://www.un.org/en/pdfs/DigitalCooperation-report-for-web.pdf

Sources:

Site web dédié au rapport
Share:
PREVIOUS POST
Buzz du moment : A l’ère du fact-checking, faites attention à ce que vous publiez sur les réseaux sociaux…